Bar ou restaurant trop bruyant ? Des solutions existent !

Bar ou restaurant trop bruyant ? Des solutions existent !

Quoi de plus désagréable que de devoir hurler pour tenter de se faire entendre au cours d’un repas ou lors d’une soirée dans un bar ? Entrave aux échanges, désagrément, nuisances pour la santé, la mauvaise acoustique des bars et restaurants a également des répercussions sur leur fréquentation. Et pourtant les solutions pour y remédier ne sont pas si onéreuses ! Encore faut-il que les maîtres d’ouvrage en soient convaincus.
Confort acoustique dans les bars et restaurants

Aller au-delà de la réglementation acoustique applicable aux lieux musicaux

Les lieux de diffusion de musique amplifiée, en tant qu’activités bruyantes, sont régis par le Code de l’environnement (articles R571-25 à R571-30). Le décret du 15 décembre 1998 détaille les prescriptions applicables aux établissements ou locaux recevant du public et diffusant à titre habituel de la musique amplifiée : discothèques, dancings, bars, restaurants, notamment ceux organisant des concerts.

Cette réglementation vise d’une part à protéger la santé auditive du public par la limitation du niveau sonore à l’intérieur des établissements (niveau moyen à 105 dB (A) et niveau de crête à 120 dB). Il a aussi pour objet de protéger l’environnement par l’exigence d’un isolement acoustique minimum entre ces établissements et les locaux d’habitation voisins déterminé par une étude d’impact des nuisances.

Se conformer à cette réglementation est-il suffisant lorsque l’on sait que le seuil de risque est fixé à 85 dB et que 100 dB équivalent au bruit d’un marteau piqueur ? Il est peu probable que des conversations soient confortables à suivre dans un tel environnement sonore !

De plus, pour les restaurants, hors organisation de concerts, aucune réglementation n’existe. Pour autant, les propriétaires de ces établissements ont un intérêt certain à agir.


Des solutions d’absorption acoustiques efficaces

On estime que les commerçants perdent jusqu’à 30 % de leur chiffre d’affaires à cause d’une ambiance sonore inadaptée, occasionnant régulièrement des maux de tête. La plupart des restaurants choisissent en effet une surface dure pour faciliter le nettoyage, mais ce type de surface renvoie le son qui rebondit autour de la pièce. Or, un traitement et/ou des matériaux absorbants peuvent y pallier : revêtements de sol, plafonds, habillage muraux, palissades, tissu mobilier…

Par exemple, un plafond acoustique ou même des panneaux suspendus diminueront sensiblement le brouhaha en absorbant le bruit. Il devient alors possible d’entendre distinctement la personne avec laquelle on déjeune sans être parasité par les bruits alentour. L’ambiance s’apaise et le volume des conversations ne va plus crescendo. Les pauses déjeuner sont davantage appréciées des clients. De plus, ces solutions allient souvent esthétique et acoustique. De quoi créer des ambiances agréables qui améliorent le ressenti et la satisfaction des clients.

Sans parler des bienfaits de l’amélioration acoustique sur le personnel dont la sensation de fatigue diminue avec le bruit.

Confort de travail accru pour le personnel, bien-être et satisfaction des clients améliorés se traduisent nécessairement en avantages concurrentiels et économiques.


Découvrez comment la question de l'acoustique a été traitée dans le restaurant du Crédit Agricole à Ploufragan




Votre avis

Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note !

4

Besoin d’aide, d’une
documentation ?

iKNAUF

Mon espace Pro

Docs justificatifs supplémentaires, contacts commerciaux, outils dédiés, gestion documentaire (favoris et téléchargement jusqu'à 30 docs en une fois). Inscrivez-vous dès maintenant.

Vous n'avez pas encore de compte iKnauf