Propreté des établissements de santé : pensez aux plafonds Iso-tone Hygiène !

Propreté des établissements de santé : pensez aux plafonds Iso-tone Hygiène !

28/05/2018 by Knauf

Face aux exigences élevées de propreté dans les établissements de santé, le choix des matériaux de construction ne doit pas être fait au hasard. Dans la large gamme des solutions plafonds Knauf, Iso-tone Hygiène répond parfaitement aux normes en vigueur.

Iso-tone hygiène pour la propreté des établissements de santé

so-tone Hygiène est une dalle de plafond modulaire à base de plâtre surdensifié. Sa face apparente est revêtue d’un complexe lisse en papier mélaminé traité, tandis que son dos est contre-facé d’un film polypropylène. Sa finition lisse et le revêtement lessivable (y compris avec un appareil à haute pression) permettent une utilisation dans les établissements de santé. En effet, elles peuvent être nettoyées à l’eau de Javel et résistent à tous les produits de nettoyage testés et considérés comme étant utilisés en milieu hospitalier.

Elle respecte parfaitement la norme NF S 90-351 (2013) en vigueur et peut donc être posée dans les zones à risques de contamination les plus élevées (niveau 4). Grâce à sa capacité de relargage, elle répond aux exigences des locaux devant satisfaire à la norme ISO 5, sans majorer l’aérobiocontamination.

 

Maîtriser l’aérobiocontamination

En effet, un traitement de l’air par filtration permet de maîtriser l’aérobiocontamination afin de limiter les facteurs de risques infectieux. Pour l’optimiser et le maîtriser, il est aussi nécessaire de bien connaître les caractéristiques des matériaux de construction utilisés, ceci afin de minimiser l’introduction, la production et la rétention de particules. Il faut donc choisir des matériaux qui ne vont pas favoriser le développement de bactéries et levures et limiter les émissions particulaires.

Aussi, en l’absence de norme concernant les matériaux de construction, Knauf fait référence à la NF S 90-351 pour démontrer que la dalle de plafond Iso-tone Hygiène, de par ses qualités techniques, ne va pas majorer l’aérobiocontamination. Un exemple : dans le cadre de la construction d’un bâtiment abritant les pôles cancérologie et biologie (cabinet d’architecture AIA Architectes de Paris), le CHU de Besançon a choisi cette solution, qui répond parfaitement aux conditions d’utilisation dans ces environnements très contrôlés.
 

Classe de cinétique de décontamination particulaire 0,5 μm Temps nécessaire pour obtenir 90 % de décontamination par rapport au pic initial (mn)
CP 40 (0,5) > 40 > 40
CP 40 (0,5) 40 ≤ 40 ≤ 40
CP 20 (0,5) 20 ≤ 20 ≤ 20
CP 10 (0,5) 10 ≤ 10 ≤ 10
CP 5 (0,5) 5 ≤ 5 ≤ 5

 

 

Des essais concluants

Pour s’assurer des performances de la dalle Iso-tone Hygiène, Knauf a également fait réaliser de nombreux essais. Nous pouvons en citer deux :

 

1. La cinétique de décontamination particulaire

Quand l’équilibre de la qualité de l’air est perturbé par un pic de pollution, le système de renouvellement de l’air doit ramener la propreté au niveau ISO initial dans un temps donné. Et la dalle de plafond ne doit pas retenir cette pollution au risque de la relâcher longtemps après la pollution initiale. Aussi, pour s’assurer de ses performances, Iso-tone Hygiène a été soumis au test de cinétique de décontamination particulaire. Cette cinétique de décontamination à un niveau de 0,5 μm est définie par le temps nécessaire pour obtenir une décontamination de 90 % par rapport au pic de pollution initial.

2. La propreté bactériologique de la zone à protéger

Une dalle de plafond ne doit pas favoriser le développement de micro-organismes qui pourraient se poser sur sa surface et il est même préférable qu’elle les combatte activement pour en réduire le nombre le plus rapidement possible. Pour déterminer la classe de bactériologie, la dalle de plafond est contaminée avec un micro-organisme en grande quantité. Après incubation de 3 à 7 jours, selon la souche à tester, le comptage du nombre de micro-organismes restants a été réalisé. Les résultats de classification pour le plafond Iso-tone Hygiène sont les suivants :

  • l’émission particulaire en conditions normales est de ISO 5 selon la norme ISO 14644-1 ;
  • la classe de cinétique de décontamination est de CP10 selon la norme NF S 90-351 ;
  • la classe de propreté bactériologique selon la norme NF S 90-351 est de B10 pour les souches testées en laboratoire.


En résumé, Iso-tone Hygiène est la solution plafond adaptée aux zones à très hauts risques infectieux (niveau 4) et toutes autres zones d’un niveau d’exigence moindre. Ce qui en fait la dalle répondant rigoureusement aux exigences propreté des établissements de santé, particulièrement sensibles sur ce sujet.

Découvrez comment Iso-tone Hygiène a été mis en oeuvre dans le cadre de la construction du CHU de Besançon