3 principes de base pour comprendre la sécurité incendie

3 principes de base pour comprendre la sécurité incendie

La sécurité incendie des bâtiments est une préoccupation constante des pouvoirs publics et de l’ensemble des acteurs de la construction. Elle est déterminée à la fois par le choix des systèmes constructifs, celui des matériaux et les dispositions visant à assurer la sécurité des personnes.
Sécurité incendie et matériaux de construction

Réaction et résistance au feu

La réaction au feu d’un matériau le considère en tant qu'aliment du feu. Sa réaction (combustibilité, inflammabilité) est définie après des essais normalisés au sein de centres agréés. L'arrêté du 21 novembre 2002 (modifié) introduit désormais les « euroclasses » (définies dans la norme européenne EN 13501-1+A1) de réaction au feu. En plus de l’inflammabilité des matériaux (allant de A1 à F), elles prennent en compte l’opacité des fumées dégagées en termes de quantité et de vitesse (classée de s1 à s3) ainsi que d'éventuelles gouttelettes et débris enflammés (classés de d0 à d2). Ainsi, les matériaux de construction les moins combustibles sont classés A1 ou A2-s1, d0.

La résistance au feu, quant à elle, s’intéresse au temps durant lequel l'élément de construction joue son rôle de limitation de la propagation. Les euroclasses de résistance au feu les classent selon trois critères :

  • R : résistance mécanique ou stabilité,
  • E : étanchéité aux gaz et flammes,
  • I : isolation thermique.
Ces lettres sont suivies de 2 ou 3 chiffres donnant le temps de résistance en minutes.

Protection passive ou active

En fonction de leurs caractéristiques, les produits de construction répondent donc de façon plus ou moins efficace aux objectifs fixés par la réglementation sécurité incendie. Les plus performants, conformes à une protection passive au feu, satisfont aux objectifs de sécurité des personnes durant toute la durée de vie du bâtiment et sans entretien.

Dans le cas de la protection active, des dispositions réglementaires détaillent les moyens visant à assurer la sécurité des personnes. Il s’agit de réduire le temps d’évacuation, d’augmenter la sûreté des conditions d’évacuation, de limiter les fumées, les émissions gazeuses et l’élévation rapide de température, en assurant la stabilité de l’ouvrage au moins jusqu’à l’évacuation des personnes.

Réglementations et dispositions spécifiques

L'ouverture d'ERP (Établissements Recevant du Public) est soumise à des obligations spécifiques de sécurité et de lutte contre les incendies au moment de la conception et au cours de l'exploitation.

Les ERP doivent être construits de façon à permettre l'évacuation rapide et en sécurité des occupants. Toujours pour faciliter cette évacuation, ils doivent permettre d’assurer l’accès et le déploiement des moyens de secours et de lutte contre l’incendie, disposer d’au moins une façade en bordure de voies ou d'espaces libres et d’au minimum deux sorties… Ils doivent également être composés de matériaux et d'éléments de construction présentant des qualités de réaction et de résistance appropriées aux risques incendie.

Par ailleurs, l’évolution du parc immobilier conduit à définir des dispositions constructives particulières. Par exemple, la progression des ITE a mené à étudier spécifiquement la protection contre l’incendie des façades béton ou maçonnerie revêtues de systèmes d’Isolation Thermique Extérieure sous enduits (ETICS) en ERP.


L’objectif impérieux de mise en sécurité des personnes guide l’évolution des dispositions préventives de sécurité incendie des systèmes constructifs et des matériaux.


Votre avis

Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note !

Besoin d’aide, d’une
documentation ?

iKNAUF

Mon espace Pro

Docs justificatifs supplémentaires, contacts commerciaux, outils dédiés, gestion documentaire (favoris et téléchargement jusqu'à 30 docs en une fois). Inscrivez-vous dès maintenant.

Vous n'avez pas encore de compte iKnauf